Réservation en ligne

Actualités

Webcams

Météo

Meteo Bussang
Accueil > Villages & MontagneLe Ballon d'AlsaceHistoire, Démineurs, Patrimoine
Imprimer Envoyer Partager

Histoire, Démineurs, Patrimoine

Ajouter à ma sélection
Carte / Itinéraire
745000543_4
  3 Photo(s)


LE BALLON D'ALSACE - HISTOIRE, DEMINEURS, PATRIMOINE


88560 SAINT MAURICE SUR MOSELLE

Le massif du Ballon d'Alsace est avant tout un vaste parc naturel, mais le touriste peut aussi s'intéresser aux quelques monuments qui attirent son attention en des lieux bien précis.

La Vierge du Sommet, Notre-Dame du Ballon, fut construite en 1862. Elle est l'accomplissement d'un voeu que fit Joseph Grisward, le locataire de la ferme du Ballon, un soir d'hiver 1860 où il fut pris dans une violente tempête de neige. Il promit à la Vierge de lui ériger une statue s'il en réchappait, et il fut fidèle à son voeu. La tradition dit que la statue fut dressée à l'emplacement d'une croix aujourd'hui disparue, qui dominait les vallées pour les protèger du choléra.

Le Monument des Démineurs, inauguré le 7 juillet 1952, rappelle le sacrifice des 500 Français et des centaines d'Italiens, de Polonais et d'Allemands qui furent tués et estropiés en détectant les milliers de mines dont les Allemands avaient truffé le Ballon d'Alsace pendant la 2ème Guerre Mondiale. Cette oeuvre a été conçue par Messieurs Deschler, architecte, et Rivière, sculpteur, grand prix de la biennale de sculpture à Bruxelles.

La statue équestre de Jeanne d'Arc fut commandée au sculpteur Mathurin Moreau par un industriel de Saint amé, Napoléon Marchal. Cet ardent patriote entendait lancer un défi à la Prusse, qui avait annexé la Lorraine, et réconforter ainsi le coeur des nombreux Lorrains et Alsaciens venus s'établir dans la vallée de la Moselle après la défaite de 1871. Il avait d'abord prévu d'installer Jeanne d'Arc sur la Roche des Evaux qui surplombe la vallée des Charbonniers. Mais ce projet fut abandonné quand on s'aperçut que la statue monumentale, en bronze, ne pouvait être hissée au sommet de la roche, le sentier en zigzag qui y accèdait étant trop raide et trop étroit. Napoléon Marchal la fit donc ériger en 1909 sur la chaume de la Jumenterie qu'il avait achetée et dotée d'un hôtel panoramique, avec vue magnifique sur la vallée des Charbonniers. Jeanne d'Arc regardait alors du côté de la France, semblant appeler la mère patrie à venir libérer les provinces perdues. Lorsque cela fut fait, en 1918, la statue fut retournée vers l'est. Il y a quelques années, elle fut déplacée pour être plus visible de la route, mais à peine était-elle posée à son nouvel emplacement qu'elle fut frappée par la foudre, qui brisa son épée et son étendard. Elle dut être réparée à Saint Maurice avant de reprendre sa place au sommet du Ballon, où elle continue à regarder du côté de l'est, non plus vers "l'ennemi héréditaire", mais vers l'Europe unie et enfin pacifique.


Separateur